Compétences et formations

Psychologue de formation, mon parcours professionnel a grandement été orienté vers l’accompagnement d’enfants, d’adolescents et d’adultes présentant un handicap ou un fonctionnement atypique ainsi que leurs familles. J’ai en effet travaillé pendant dix années au sein des Services de l’Apem-T21 et ai réalisé dans ce cadre une formation spécifique en trisomie 21 et syndromes génétiques assimilés.

Ma pratique m’a amenée à rencontrer beaucoup de familles dans leur cheminement, notamment par rapport à la confrontation et l’adaptation au handicap et au regard que porte, encore aujourd’hui, la société sur la différence.

Depuis 2010, je travaille au sein du Service de Santé Mentale de Verviers dans un service accompagnant également des familles confrontées au fonctionnement différent de leur enfant (le SAPI).

Ces années m’ont appris et m’apprennent encore à être dans le non jugement et le respect de l’expérience de chacun, tout en accompagnant un processus d’adaptation aux besoins de chaque personne (enfant/parents/fratrie) et les émotions que cela peut susciter.

Mes formations (notamment en psychologie systémique, en psychomotricité relationnelle et en hypnose) ainsi que mes expériences, tant professionnelles que personnelles, m’ont apporté un intérêt particulier pour la dynamique globale des situations et pour la recherche d’outils concrets permettant de travailler les émotions,  les besoins et, notamment, le rapport au corps.

Le corps et ses manifestations ont pour moi une place essentielle dans la façon dont j’envisage mon métier de psychologue.

Les outils de l’hypnose PTR et de la thérapie d’impact me permettent particulièrement d’accompagner le patient dans ses émotions, ses croyances, ses vécus (notamment vécus traumatiques) et surtout dans la transformation de ceux-ci.

Enfin, depuis toujours, les questions autour de la parentalité traversent mes pratiques et m’intéressent beaucoup. Ces questions prennent une coloration particulière chez les parents dont l’enfant vit une différence et me touchent encore davantage depuis que je suis moi-même maman.